top of page

Billets Banque du Canada 1935

Dernière mise à jour : 30 juil. 2021

L'une des émissions de papier-monnaie les plus intéressantes du Canada est la série 1935.Le premier numéro de la Banque du Canada comportait 10 coupures dont 1 $, 2 $, 5 $, 10 $, 20 $, 25 $, 50 $, 100 $, 500 $, 1 000 $.Contrairement aux numéros futurs, qui étaient bilingues, des notes distinctes en anglais et en français ont été produites.Cela fait un total de 20 notes différentes, un problème vraiment important et inédit ! Les notes de ce numéro sont les premières « petites tailles » produites par le gouvernement.Auparavant, les billets étaient émis par le Dominion du Canada et étaient beaucoup plus gros, et cette taille plus petite a dû entraîner une économie de papier et d'encre.Nous avons continué cette taille similaire pendant plus de 70 ans. Les billets de 1 $ à 100 $ mettent en vedette des membres de la famille royale.1 $ étant le roi George V, 2 $ la reine Mary, 5 $ le prince de Galles, 10 $ la princesse Mary, 20 $ la princesse Elizabeth (oui, la future reine Elizabeth… mais en tant que jeune enfant!), 25 $ le roi et la reine, 50 $ le prince Albert et 100 $ le princeHenri.Les deux dénominations les plus élevées représentent les premiers premiers ministres du Canada.500 $ sir John A. Macdonald, 1 000 $ sir Wilfrid Laurier. Le dos des billets a de superbes gravures avec des allégories à l'agriculture, aux transports, à l'électricité, à la radio, etc. Le 25 $ a une image du château de Windsor.


Les billets français sont tous beaucoup plus rares que les billets anglais, avec en moyenne environ ¼ de la quantité produite.

Cette série a toujours occupé une place particulière dans le cœur des collectionneurs.C'est un ensemble très difficile à assembler, car toutes les notes sont relativement rares.Le billet de 25 $ est un numéro spécial pour le 25e anniversaire du règne de George V. C'est la seule fois où une telle dénomination a été émise.Sur les 160 000 billets (y compris en anglais et en français) émis, moins de 1 900 sont toujours en circulation, ce qui rend ces billets non seulement intéressants et populaires, mais très rares.Des exemples décents peuvent se vendre dans la fourchette de 2 000 $ à 10 000 $ selon l'état. Bien sûr, la « clé » de cet ensemble sont les billets de 500 $.Moins de 25 000 billets ont été produits et il en reste moins de 40 qui n'ont pas été rachetés par la Banque du Canada.Probablement, il en existe moins de deux douzaines, et parmi celles-ci TRÈS peu sont la version française.En bon état, un 500 $ en anglais se vendrait probablement entre 35 000 $ et 60 000 $.Une version française représente certainement environ le double de ce montant. Ce qui rend cet ensemble difficile à obtenir, ce sont vraiment deux choses.Premièrement, la Banque du Canada a émis une nouvelle série en 1937, deux ans plus tard seulement, et a retiré la série de 1935 presque immédiatement.Deuxièmement, les billets à coupure plus élevée, qui sont les plus rares, n'ont pas seulement été produits en nombre limité, mais en raison de l'économie de l'époque où ils ont été émis (la grande dépression des années 1930), très peu de gens les auraient épargnés, car 20 $aurait pu être un mois de loyer !


Nous paierons des prix élevés pour tous les billets de 1935, car ils sont toujours demandés par nos clients collectionneurs.

38 vues

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page